Carrefour s’associe à Google : un coup dur pour le marketing de contenu ?

Google Home

Depuis mardi 16 juin et pour la première fois dans le monde, Google s’est associé à l’enseigne de grands magasins Carrefour. Les utilisateurs de l’option de commande vocale peuvent ainsi dicter leur liste de courses pour passer commande et être livrés. Alors que les recherches vocales gagnent en volume, c’est une stratégie gagnante pour Google, mais qui pourrait poser quelques problèmes au secteur du content marketing.

Quel impact sur le référencement et le marketing de contenu ?

Si la nouvelle a été bien accueillie par les particuliers et les utilisateurs de l’assistant vocal Google, le secteur du référencement s’interroge sur les conséquences que cela pourrait avoir. Depuis plusieurs années déjà, les agences et les experts SEO s’adaptent à la croissance des recherches vocales. Néanmoins, l’apparition d’un lien direct et exclusif entre Google et Carrefour pose de nouvelles questions.

Par exemple, le content marketing (ou marketing de contenu) permet d’augmenter le nombre de visites sur son site en publiant du contenu de qualité pour améliorer le référencement et convaincre les visiteurs ensuite de faire appel au service de l’entreprise. Or, si Google privilégie certaines grandes enseignes dans certains secteurs, cela pourrait diminuer l’impact de content marketing et des stratégies d’inbound marketing sur le plus ou moins long terme.

Comment fonctionnera ce nouveau service de Google ?

La promesse que Google et Carrefour font à leurs clients, c’est de gagner en simplicité et en fluidité. Ainsi, le propriétaire d’un appareil équipé de l’assistant Google n’aura qu’à dire « Ok Google, je veux faire les courses ». Il n’aura ensuite plus qu’à énumérer les produits qu’il cherche, soit de manière très générale, soit en citant directement la marque.

Google va ensuite traduire la liste en panier de course que l’utilisateur pourra vérifier. Il pourra choisir les quantités voulues et les différentes marques. Enfin, il choisira d’être livré ou de se déplacer pour retirer sa commande. Le service apprendra des habitudes du consommateur pour affiner les paniers avec le temps et rendre l’expérience encore plus efficace.

Un impact limité sur le content marketing pour le moment

Dans un premier temps, cette décision de Google de s’allier à Carrefour aura un impact limité sur le marketing de contenu. D’abord parce qu’il ne concerne que l’alimentaire, mais également parce que le volume des recherches non vocales est encore très important.

Enfin, il est probable que le service s’élargisse à d’autres secteurs et à certains concurrents de Carrefour. Résultat, il sera rapidement encore plus important de proposer un contenu qui plaira à Google pour être mis en avant dans le cadre d’une recherche vocale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *