Les erreurs les plus courante en SEO selon SemRush

Une référenceuse qui se rend compte de ses erreurs

Cette année, SemRush a lancé une étude sur les erreurs les plus courantes en matière de SEO. Publiés sous forme d’infographie, les résultats sont parfois choquants. En voici un petit résumé. (Les valeurs ont été arrondies par souci de simplicité.)

Crawlabilité

La première étape pour un site internet est de se faire indexer. Pour cela, il faut peaufiner la crawlabilité du site en question. Les erreurs dans ce domaine sont bien trop courante et surtout très grave en terme de SEO. Parmi elles, les plus communes sont la mauvaise configuration du domaine et des problèmes de chaînes de redirection et de boucles. Selon SemRush, un site sur 4 aurait en effet des problèmes de liens de redirection.

Egalement néfaste à la bonne crawlabilité d’un site, on trouve de nombreux problèmes de liens cassés : des redirections temporaires, liens internes avec des attributs nofollow, des liens externes cassés ou encore des liens externes nofollow.

Les bots Google ont aussi besoin d’un bon sitemap pour naviguer sur votre site. Les problèmes les plus fréquents dans ce domaines sont les erreurs de format dans les fichiers sitemaps.xml, des mauvaises pages dans sitemap.xml, le fichier sitemap.xml non trouvé ou encore le fichier sitemap.xml non indiqué dans robots.txt.

A l’inverse, si vous souhaitez qu’une page ne soit pas indexée, il faudra également soigner vos fichiers robots.txt. Les erreurs de format dans ce fichier ou ce fichier non trouvé sont des erreurs à ne pas commettre.

Finalement, les structures d’URL, importantes pour le ranking d’une page, manquent encore un peu d’attention avec des URL trop longues, trop dynamiques ou encore avec des underscores.

Optimisation on-page

En matière d’optimisation on-page, on pensait tous savoir que le contenu est roi. Et pourtant… 66% de contenu dupliqué, 94% de ratio texte/html trop bas et 74% de mots faibles sur page ! Triste constat, n’est-ce pas ?

Ensuite, dans l’optimisation on-page, le problème est toujours le même. Trop de professionnels du SEO se concentrent sur les critères de référencement de Google et en oublient complètement l’expérience utilisateur. C’est le cas des balises meta description (mieux vaut s’en occuper soi-même que de le laisser faire par des robots), des balises title et h1 et des images. N’oubliez pas que le taux de clics fait partie de l’optimisation d’une page et que pour ça, vous devez améliorer l’expérience utilisateur.

SEO technique

Finalement, en matière de SEO technique, on notera qu’encore 23% des pages affichent un chargement trop lent – critère de plus en plus considéré par Google – et que certains sites utilisent encore un technologie trop ancienne. Bannissez donc les contenus flash, les cadres et les doctypes non déclarés.

Pour terminer sur une note positive, notons tout de même que très peu de sites semblent rencontrer des problèmes de SEO mobile, même si tous n’ont pas forcément une version mobile ou encore moins des pages AMP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *