L’essor des objets connectés : chiffres clés et risques

Enceinte et smartphone

Les objets connectés étaient autrefois perçus comme futuristes, aujourd’hui, ils font partie de notre quotidien. On parle même d’explosion quant au développement de ces objets qui sont maintenant indispensables pour nous. On estime qu’en 2020, cinquante milliards d’objets connectés circuleront dans le monde entier. Avec une évolution aussi fulgurante, on peut se demander en quoi ces produits sont-ils utiles, mais aussi quelles sont les conséquences de leur utilisation quotidienne.

Des chiffres qui en disent beaucoup

L’Institut de l’audiovisuel et des télécommunications en Europe (Idate) a mené une étude qui estime qu’en 2018, il y avait quinze milliards d’objets connectés à travers le monde. En 2010, c’étaient seulement quatre milliards d’objets qui circulaient. On voit donc comment, en très peu de temps, les objets connectés ont pris de l’importance dans notre vie de tous les jours.

Si l’estimation effectuée concernant le nombre d’objets connectés en 2020 s’avère réelle, il y aura donc environ cinquante milliards d’objets connectés sur la planète. On ne compte pas moins de six objets par personne, en moyenne.

On comprend comme objet connecté tout produit qui créé, reçoit et transfère des données. Ainsi, tous les domaines exploitent le potentiel. Par exemple, la santé, la sécurité, le sport, les loisirs, etc, trouvent chaque jour des nouveaux produits à nous proposer afin d’améliorer notre quotidien.

L’objet connecté le plus connu est bien évidemment le smartphone. Nous allons voir à travers cet exemple, les risques auxquels on s’expose si on ne reste pas vigilant.

Des risques réels sur la santé

La démocratisation des smartphones dans le monde entier a été très rapide. Cependant, de nos jours, les utilisateurs sont de plus en plus jeunes. Il est donc essentiel d’évaluer les risques à moyen et à long terme par rapport à une utilisation excessive du smartphone.

En effet, avec un accès illimité à internet, les plus fragiles peuvent tomber dans une dépendance aux jeux, par exemple. Effectivement, il est facile de se connecter sur des sites de paris en ligne comme betfirstcasino.be et de miser de l’argent. Ainsi, le consommateur s’expose aux risques d’addiction et peut devenir dépendant des jeux en ligne.

Dans ce cas, sa santé psychologique peut être mise à mal. Ce dernier risque de s’isoler de ses proches, de faire des jeux une priorité, voire de s’endetter.

Il faudra ainsi mettre en place des actions afin de prendre en charge la personne dépendante. Vous pouvez l’aider à trouver un psychothérapeute, avec lequel il pourra s’entretenir afin de comprendre les causes réelles de son addiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *