Motorola crée la surprise en annonçant un smartphone pliable

Smartphone pliable

Le smartphone pliable sera la grande nouveauté de l’année 2019, cela ne fait aucun doute. Plusieurs modèles ont déjà été annoncés et de nombreux autres seront sans doute annoncés dans les mois à venir. Les consommateurs les attendent de pied ferme, mais il y a certaines surprises auxquelles personne ne s’attendait, comme Motorola annonçant la sortie d’un nouveau modèle de Razr avec écran pliable.

Un smartphone pliable inspiré du Razr pour 2019 ?

Aucune annonce officielle n’a encore été faite, mais l’information a été relayée par le très sérieux Wall Street Journal. Il semblerait que Motorola prévoit de commercialiser un nouveau modèle de Razr en 2019. Pour conserver son célèbre design de téléphone à clapet, celui-ci serait équipé d’un écran pliable qui permettrait de refermer le téléphone.

Motorola est souvent considéré comme le père fondateur de la téléphonie mobile. Pourtant, la marque n’a jamais réussi à sortir un modèle de smartphone qui aurait marqué les esprits. Résultat, seul son célèbre Razr est véritablement devenu culte. À l’époque, ce petit téléphone à clapet était le sommet du design et de la technologie. Une petite merveille qui avait unanimement convaincu.

Motorola voudrait donc surfer à nouveau sur ce gigantesque passé glorieux, mais pas comme Nokia et sa réédition d’un 3310 quasiment identique à l’original. Motorola veut remettre le Razr au goût du jour et à la pointe de la technologie en faisant de lui un smartphone pliable. Cependant, des technologies de ce genre ont un prix : 1 500 $, soit 1 300 €.

La guerre des smartphones pliables est lancée

En laissant cette information fuiter dans le Wall Street Journal, Motorola se lance dans un véritable marathon qui risque d’opposer de nombreux constructeurs pendant les années à venir. La guerre des smartphones pliables, si la technologie s’avère véritablement révolutionnaire, pourrait redistribuer totalement les cartes, faire émerger de nouveaux constructeurs et en enterrer certains.

C’est sans doute parce qu’ils le savent que presque tous les constructeurs se sont lancés dans cette course acharnée. Pour le moment, tous les sondages donnent Xiaomi, un constructeur chinois, en tête de la course avec un modèle pliable en trois qu’une très courte vidéo a présenté au monde entier. Il n’en a pas fallu plus pour susciter l’engouement du public.

De son côté, Samsung a annoncé qu’il présentera son modèle de smartphone pliable le 20 février lors de la conférence de présentation du Galaxy S10. En attendant, les rumeurs vont bon train sur ce modèle qui devrait s’appeler le Galaxy F. Dans un même temps, LG a également laissé fuiter quelques plans d’un smartphone pliable dont l’écran semble extensible et rabattable.

Et il y a ceux qui n’y croient pas

Évidemment, le smartphone pliable n’a pas non plus réussi à convaincre tout le monde. Depuis le jour où Samsung a présenté l’Infinity Flex en 2011, le premier écran pliable du monde (aussi souple qu’une feuille de papier), certains ont rapidement remis en question la véritable utilité de cette innovation. Ils ne voient pas l’intérêt d’un smartphone pliable.

Ceux qui sont convaincus ont beau argumenter que cela permet de doubler facilement la taille de l’écran du smartphone et que cela pourrait annoncer la disparition des tablettes, ceux qui n’y croient pas restent réticents. Non seulement ils constatent que la technologie n’est pas tout à fait au point, mais surtout, ils argumentent que la taille de l’écran, même dépliée, ne sera jamais suffisante pour remplacer une tablette.

Ce point de vue s’est largement répandu sur la toile depuis 2011, notamment stimulée par le fait que Samsung repoussait chaque année la sortie de son smartphone pliable, il est également partagé par certains constructeurs depuis quelques semaines. Ainsi, le PDG d’Honor a déclaré qu’il ne voyait pas l’intérêt de cette technologie et qu’Honor ne la développerait pas. De son côté, Apple est resté silencieux. Sans doute attendent-ils de voir la suite, car louper un tel virage pourrait leur être fatal.

Quel sera le prix d’un smartphone pliable ?

Les prix des smartphones ne cessent de grimper depuis quelques années et les constructeurs justifient cette augmentation par les technologies nouvelles et coûteuses qu’ils intègrent à chacun de leurs nouveaux modèles. Cependant, les véritables innovations étaient plutôt absentes des modèles de ces dernières années et les consommateurs commençaient à grincer des dents.

Avec l’arrivée des smartphones pliables, il est certain que les prix vont décoller en flèche et ils ne descendront sans doute pas avant quelques années. L’annonce d’un éventuel Razr de Motorola en smartphone pliable a étonné le grand public, mais a aussi enchanté de nombreux consommateurs. Surtout, c’est la première marque à annoncer, même indirectement, un prix à peu près précis.

Comme on pouvait s’y attendre, le prix est très élevé et le smartphone ne sera pas accessible à toutes les bourses. Le prix avancé par le Wall Street Journal pour le premier smartphone pliable de Motorola est donc de 1 500 $, soit 1 300 €. Un prix très élevé, mais qui n’est pas si éloigné des derniers modèles d’iPhone les plus performants, pourtant dénués de véritable technologie innovante.

Le premier smartphone pliable est décevant

Alors que Samsung avait annoncé travailler sur un smartphone pliable dès 2011, tout le monde s’attendait à voir l’entreprise présenter le premier modèle. Pourtant, elle s’est fait griller la priorité par un constructeur chinois totalement inconnu en Occident : Royole. Son modèle de smartphone pliable s’appelle le FlexPai et il aura eu le mérite de déclencher une avalanche d’annonces de smartphones pliables.

Cependant, le premier smartphone pliable a beaucoup déçu les journalistes high-tech qui ont pu le tester dans les différents salons où il a été présenté depuis son annonce en novembre 2018. Si la technologie de l’écran pliable est bien présente, elle est encore grossièrement intégrée à un appareil qui n’est pas à la hauteur des performances exigées aujourd’hui.

Ainsi, les grands constructeurs peuvent se rassurer, cette priorité grillée était surtout un formidable coup marketing qui a permis à un constructeur quasiment anonyme d’accéder à la scène internationale. Les passionnés de high-tech remercient tout de même chaleureusement Royole d’avoir poussé Samsung, Xiaomi, LG, Motorola, etc. à sortir du bois et à annoncer leurs modèles pour 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *