Pourquoi devrions-nous utiliser des bouchons d’oreilles antibruit actif ?

Bouchons anti-bruit

Lorsque l’on vit en ville, le bruit ambiant empêche souvent de travailler, de réviser ou de dormir paisiblement. Même d’un point de vue médical, nos oreilles ne sont pas faites pour supporter autant de stimulations. Résultat, de plus en plus de citadins investissent dans des bouchons d’oreilles antibruit actifs. Voici ce que j’en pense.

Comment fonctionne un bouchon d’oreilles anti-bruit actif ?

Nous sommes nombreux à avoir déjà utilisé des bouchons d’oreilles antibruit classiques, comme les boule Quies (souvent appelée à tort boule caisse), ne serait-ce que dans l’avion pour pouvoir dormir sans être gêné par le bruit ambiant. Le fonctionnement de ces bouchons est assez simple puisqu’ils bloquent simplement le canal auriculaire pour empêcher le son d’accéder au tympan.

Puisque le tympan est isolé du son, vous n’êtes plus gêné par les bruits que votre cerveau ne perçoit plus. Cependant, ces bouchons présentent l’inconvénient de n’être pas réutilisables, d’obstruer totalement le canal auriculaire et de vous faire courir des risques d’infection, mais également de bloquer les sons de manière passive et d’avoir donc une efficacité limitée.

De leur côté, les bouchons antibruit actifs bloquent les sons, comme leur nom l’indique, de façon active. C’est-à-dire qu’ils sont dotés d’un système électronique interne qui capte le son entrant dans votre oreille et y oppose immédiatement des ondes d’une fréquence opposée pour l’annuler. Ainsi, le son, même fort ou avec une fréquence élevée, n’atteint jamais votre tympan.

Mieux dormir grâce aux bouchons d’oreilles antibruit actifs

En ville, il peut parfois être très difficile de retrouver une bonne hygiène de sommeil. Que ce soit parce que vous vivez sur une rue fréquentée, que votre voisin est bruyant ou parce que les ronflements de votre moitié vous gênent, les raisons d’un sommeil troublé ne manquent pas. Ainsi, nous sommes nombreux à avoir beaucoup de mal à trouver le sommeil.

Pourtant, les difficultés à s’endormir ne sont pas le seul problème qui peut peser sur la qualité de votre sommeil. Effectivement, même une fois que vous êtes endormi, un environnement trop bruyant empêchera votre cerveau de se reposer pleinement et d’entrer dans la phase de sommeil la plus réparatrice : le sommeil paradoxal.

Par ailleurs, un bon sommeil n’est pas seulement la garantie d’être correctement reposé le lendemain et donc plus efficace. Effectivement, lors des différentes phases de sommeil, le cerveau trie et enregistre toutes les informations de la journée. Si vous êtes étudiant par exemple, le sommeil est au moins aussi important que les heures de révisions.

Travailler ou réviser dans le calme grâce à ces bouchons

Les travailleurs en freelance sont de plus en plus nombreux et doivent souvent travailler dans des cafés bruyants, les étudiants restent fidèles aux bibliothèques pas souvent calmes et la mode des open-spaces ne fait pas des bureaux des endroits silencieux. Pourtant, il n’est pas toujours possible de travailler chez soi, loin de l’agitation du monde.

On observe donc de plus en plus de personnes utilisant des boules Quies lorsqu’elle travaille ou qu’elle révise dans des lieux publics. C’est effectivement une bonne solution pour réduire les sons ambiants et maximiser sa concentration en minimisant ses efforts pour ignorer les bruits alentour. Cependant, comme nous le disions plus tôt, leur efficacité laisse parfois à désirer.

Résultat, les bouchons antibruit actifs font de plus en plus d’adeptes qui trouvent dans leur efficacité et leur simplicité d’utilisation (ils sont bien moins laborieux à mettre dans l’oreille) la solution idéale pour pouvoir travailler n’importe où et en toutes circonstances sans n’être jamais gêné. De plus, les bouchons d’oreilles n’ont pas à être enfoncés profondément dans le canal auriculaire (contrairement aux boules Quies), ils sont donc moins gênants et les risques d’infection moins grands.

Quelques règles d’hygiène avec les bouchons antibruit

L’utilisation de bouchons antibruit, qu’ils soient actifs ou passifs, ne nécessite pas énormément de précaution. En revanche, il faut tout de même veiller à respecter quelques règles pour éviter de provoquer certaines infections du conduit auriculaire, une pathologie fréquente chez les utilisateurs de bouchons d’oreilles non avertis.

Effectivement, les bouchons d’oreilles comme les boule Quies s’insèrent profondément dans le conduit auriculaire pour le boucher le mieux possible et ainsi protéger le tympan des éventuelles nuisances sonores. Cependant, vous mettez alors votre tympan en contact très rapproché d’un corps extérieur et vous poussez vers lui toute la cire présente dans le conduit.

Pour éviter une infection (qui pourrait d’ailleurs avoir de graves conséquences si vous ne la faites pas traiter rapidement), il est fortement conseillé de nettoyer ses bouchons d’oreilles fréquemment, de prendre soin de les ranger dans leur boîte, mais également de se nettoyer les oreilles avant chaque utilisation. Vous vous éviterez ainsi de nombreux ennuis. Notez que ces conseils sont tout aussi valables pour les bouchons actifs.

Se protéger au quotidien

L’utilisation de bouchons d’oreille actifs ou passifs n’a pas seulement pour argument ceux d’une meilleure efficacité au travail ou dans les révisions. Nous avons déjà abordé une partie du sujet avec la question du sommeil, mais l’utilisation de bouchons d’oreilles peut grandement participer au bien-être de chacun.

Premièrement, d’un point de vue strictement médical, on constate depuis plusieurs années une accélération et une aggravation des problèmes auditifs chez des patients de plus en plus jeunes. La faute sans doute au cercle vicieux qu’installe un environnement trop bruyant qui réclame alors toujours plus de bruit à mesure que l’audition diminue.

Les bouchons d’oreilles deviennent alors une très bonne solution pour préserver nos tympans de ces nuisances qui pourraient, à terme, nous coûter l’ouïe. Enfin, de nombreuses études prouvent qu’un environnement bruyant participe au stress et à l’anxiété des individus qui y sont soumis. Alors protégez vos tympans, votre sommeil et votre moral grâce à des bouchons antibruit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *