Trois services indispensables au référenceur indépendant

Un graphique des positions SERP sur Serplab

Quand on veut se lancer dans le référencement à titre indépendant, il est essentiel de se munir des bons outils pour fournir un travail de qualité. Certains sont très performant mais pas forcément accessibles, d’autres sont moins chers mais assez limités. Toutefois, il y en a certains que le référenceur indépendant pourra s’offrir sans problèmes et qu’il en viendra très vite à utiliser tous les jours.

Seobserver

Seobserver est l’outil ultime de tout référenceur, indépendant ou non. Bien sûr, certains employés d’agences ou de grandes entreprises diront qu’il est trop limité et qu’il est absolument indispensable de se créer un compte Majestic, un compte Ahrefs et un compte Semrush pour pouvoir bénéficier de toutes les fonctionnalité nécessaires. Mais pour l’indépendant, le cumul de ces trois outils revient vite à une somme bien trop élevée. Avez-vous déjà fait le calcul ? Et puis, Seobserver propose également certaines fonctionnalités que les autres n’ont pas…

C’est pourquoi on peut se poser la question : ces trois outils sont-il vraiment indispensables au référenceur indépendant ? Je pense que non. A mes yeux, il est préférable de disposer de moins d’outils mais de tout avoir au même endroit, surtout vu les économies crées. Un point qui me tient à cœur également, Seobserver est un outil créé par un français, notre cher Kévin. Alors autant le soutenir.

Serplab & SEO Hero

Ici, c’est pareil. Chaque référenceur utilise son outil ou service en ligne de prédilection. Notamment les grosses agences qui ont les moyens de développer leur propre service. Lorsqu’on discute avec d’autres SEO, on réalise très vite que chacun utilise un outil différent. Serplab est une parmi de nombreuses options. Avec sa multitude de fonctionnalités gratuites, il fait le bonheur de milliers de référenceurs indépendants et, inutile de préciser, il fait du bon boulot.

Egalement, et qui se complète très bien avec Serplab, je ne saurais que vous souffler SEO-Hero.ninja, l’outil de Stephane. Comme Serplab, ces deux outils semblent être passés à travers les mailles du filet lorsqu’en début d’année, la polémique était autour du blocage de bon nombre d’outils par Google.

Snapnames, pour l’achat de domaines

Enfin, pour le référenceur indépendant qui souhaiterait lui-même acheter ses noms de domaines, je ne saurais que lui recommander l’outil Snapnames. Bien sûr, on peut choisir un nom de domaine expiré et attendre qu’il soit disponible. Mais bon, c’est un peu comme se contenter des miettes sous la table après un grand festin. Je ne comprends d’ailleurs toujours pas pourquoi on voit tant d’acharnement de la part des SEO lorsque quelqu’un lâche un NND avec 5 malheureux liens sur Twitter.

J’ai toujours considéré un NDD neuf plus intéressant. Au moins, pas de risque de se retrouver avec un filtre, tant qu’on fait du bon boulot par la suite. Bref, sur Snapnames, on peut aussi bien ajouter un NDD en attente de sa libération et participer aux enchères en cas de concurrence, qu’observer ceux qui en sont déjà libres.

Avec ces trois outils, le référenceur indépendant devrait très vite devenir un expert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *